sexta-feira, 28 de novembro de 2014

Conquetes et Responsabilites


Enfants de l'âme:

Que Jésus, l'Ami Incomparable de nos vies, nous bénisse.

Après la victoire de Constantin sur le pont Milvius, qui enjambe le Tibre, près de Rome, il affirma, inspiré par le psychisme de Jésus, que le Christianisme naissant initiait une phase différente. Ainsi, le 13 juin de cette année 313 à Milan, l'empereur ouvrit les portes de l'empire romain à la tolérance envers le message de Jésus.    ...>>


La grande victoire des martyrs atteignait le palier de la liberté, mais c'est aussi à cette époque que commencèrent les grandes difficultés pour la pratique du bel Evangile de l'Ami Incomparable des affligés.

Lentement, la doctrine des persécutés se convertit en politique ingrate des persécuteurs.

Les vieux sanctuaires dédiés aux dieux s'embellirent pour se transformer en cathédrales, en hommage à Celui qui n'avait même pas une pierre pour reposer sa tête, bien que les oiseaux des cieux aient leurs nids et les fauves leurs repaires.


Plus tard, la doctrine d'amour s'unit au pouvoir temporaire de la politique arbitraire terrestre, s'asseyant sur le trône des gouvernants insensés et pervers…

Les dissensions surgirent rapidement, asphyxiées au fer et au feu, considérées comme des hérésies qui devaient être tues à tout prix, culminant par l'hérésie condamnée par Justinien, au second Concile Œcuménique de Constantinople, en 553, déclarant les doctrines d'Origène comme étant hérétiques, étouffant ainsi dans sa folie le message des renaissances, qui démontre la justice divine.
Postérieurement, apparurent les Croisades lamentables, couronnées par l'abjection du Saint Office, de l'Inquisition et des terribles ténèbres qui dominèrent la pensée terrestre…

Avec Martin Luther, l'espoir de l'Evangile dévoilé revint, sans l'imposition théologique de ses interprètes passionnés et fanatiques. C'était le premier grand pas pour l'avenue du Spiritisme et la rupture du silence apparent des sépultures, permettant aux immortels de chanter l'hymne glorieux de la perpétuité de la vie, exaltant l'amour, la charité et tentant de restaurer la beauté incomparable des paroles de Jésus.

Les persécutions et les railleries, les cachots et les bûchers de la méchanceté ne manquèrent pas, afin qu'aujourd'hui, les spirites d'une grande partie du monde puissent chanter la liberté qu'ils ont conquise, pas à pas, par des larmes, par des douleurs acerbes devant les incompréhensions indescriptibles, témoignant l'excellence de la foi…

Certainement, mes chers enfants, beaucoup d'entre vous ont appartenu à cette ouaille qui, aux côtés de Constantin, a ouvert la porte de la tolérance envers Jésus dans l'empire romain.

Vous pouvez maintenant répéter la grande prouesse afin que l'Evangile, dans sa vision libératoire, grâce au Spiritisme, soit toléré dans différentes parts du globe. Cependant, si cela signifie une victoire, comme c'est sans doute le cas, cela représente aussi un grand danger qui peut se transformer en domination de consciences, en attitudes arbitraires, en gouvernement trompeur.

Soyez prudents! Restez unis, unifiés par l'idéal de la vérité. Restez liés et fidèles à la Codification, qui est le pilotis de base sur lequel vous édifierez le temple de la fraternité universelle.

Soyez tolérants sans connivence.

Travaillez pour la divulgation de la vérité, sans alliance avec les intérêts des victoires du monde.


Soyez solidaires à tout et à tous, sans accepter les impositions de l'erreur, du crime, du camouflage, en niant la présence de Jésus dans votre comportement.

Nous construisons pour le futur.

Ceux qui vous ont précédés et sont devenus des esprits spirites, marchent avec vous dans cette entremise difficile.

Nous n'ignorons pas les difficultés qui entravent votre marche, nous percevons les interférences malheureuses du passé personnel et des ennemis du Bien.


N'oubliez donc ni la vigilance, ni la prière.

Le Christ veille et commande la barque terrestre, comme un Marin sublime, et il compte sur vous, en tant que collaborateurs, pour que le message d'amour et de paix, de sagesse et de libération, ne soit pas confondu avec les oripeaux mensongers du monde, ni avec les présomptions qui se diluent sous le Soleil de la vérité dans la joie de l'aurore…

Les victoires obtenues constituent des responsabilités supplémentaires.
Chaque pas réalisé élargit les limites du travail, et vous demande plus de dévouement et de sacrifice.

Unissez-vous, aimez-vous, aidez-vous!

Ces jours de lumière annoncent l'Ere de la clarté pérenne pour tout le monde.

Allez donc, amis de l'âme, enfants du cœur, portez Jésus au monde et soyez heureux, même lorsque vous êtes incompris, dénoncés ou résignés, car le royaume n'est pas encore de ce monde et pour le conquérir, il faut que vous vainquiez le monde et ses passions.

C'est notre message au nom des Guides des différents pays ici réunis, par l'intermédiaire de l'humble serviteur paternel et ami de toujours,


Bezerra.


(Message reçu par psychophonie par le médium Divaldo Pereira Franco pendant la 12° Réunion du Conseil Spirite International, à Carthagène, Colombie, le 14 octobre 2007, après la clôture du 5º Congrès Spirite Mondial.)


<< Home                            << Messages psychographiques