quinta-feira, 21 de agosto de 2014

Plan de cours: Guérisons de Jésus : “Le Paralytique de la piscine de Bethesda”

Classe: Cycles 1 et 2
(4 à 12 ans)

Thème du Cours : Guérisons de Jésus : “Le Paralytique de la piscine de Bethesda”
Thème général/Projet : Jésus

Objectifs : L’élève doit connaître la guérison réalisée par Jésus, par sa force magnétique (bons fluides). Les événements extraordinaires de la vie de Jésus peuvent être expliqués par le magnétisme et par le Spiritisme.   ...>>



Description:

1) Bienvenue, Prière Initiale

2) Chanter la chanson :  Jésus, sois le centre”



 Paroles de la musique :
"Jésus, sois le centre”

Jésus, sois le centre, sois ma lumière,
Sois ma source, Jésus.
Jésus, sois le centre, sois mon espoir,
Sois mon chant, Jésus.

Sois le feu dans mon cœur,
Sois le vent dans mes voiles,
Sois la raison de ma vie,
Jésus, Jésus.

Jésus, sois ma vision, sois mon chemin,
Sois mon guide, Jésus.
Jésus, sois le centre, sois ma lumière,
Sois ma source, Jésus.

3) Raconter l’histoire “Piscine de Bethesda(au moyen d’images ou de PowerPoint)

Près de Jérusalem, il y avait une piscine bien connue, appelée Bethesda. À certaines périodes de l’année ses eaux s’agitaient et les juifs croyaient que c’était la main d’un ange qui les agitait. Beaucoup de malades, paralysés, boiteux, s’y rendaient dans l’espoir d’être guéris. On disait que si une personne y entrait, dès que les eaux s’agitaient, elle allait guérir. C’est là que Jésus a guéri un paralytique. 


C’était samedi, un homme paralytique depuis 38 ans était couché près de la piscine. Jésus l’ayant vu s’approcha et lui demanda :
- “Veux-tu guérir ?"
Je n’ai personne pour m’aider à entrer dans la piscine. Il me faut du temps pour y arriver et lorsque j’y arrive, un autre y est descendu avant moi.
- Lève-toi, prends ton lit et marche ».
Et aussitôt l’homme partit en marchant, portant son lit. Les juifs le réprimandèrent pour avoir été guéri et avoir emporté son lit un samedi. C’était un jour où ils ne faisaient rien. 
« Le même jour, il retrouva Jésus au temple ; Jésus lui dit: 
- « Tu vois, tu as été guéri ; ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire. » 
« Les Juifs poursuivirent Jésus, parce qu'il avait guéri le jour du sabbat. » 
« Jésus leur répondit : 
- « Mon Père travaille sans cesse jusqu'à aujourd’hui, et moi aussi, je travaille sans cesse ». 


En vérité, Jésus a utilisé des énergies appelées fluides, et avec son pouvoir de faire le bien, il a ôté la maladie des jambes du paralytique. 
Il remplaça ce qui était malade et qui empêchait les mouvements par la santé ou la normalité de ses jambes. La guérison fut instantanée. Pour que Jésus puisse réaliser cette guérison, il y eut de la part du paralytique une grande foi et un grand mérite. Jésus lui conseilla aussi de ne pas faire de mal et d'aimer son prochain. La médecine d’aujourd’hui dispose d’appareils qui font des choses similaires, comme le rayon laser, la radiothérapie, etc. Mais il leur manque l’efficacité du pouvoir de Jésus.


4) Technique du Bonhomme : Emporter un bonhomme en papier avec un trou au milieu ; fil ; laine. Passez le fil par le trou, attachez les deux extrémités de sorte que le fil soit bien tendu. Frotter le stylo en plastique à plusieurs reprises sur le cheveu ou sur un morceau de laine et l’approcher du bonhomme, pour le faire bouger (par l'action de l'énergie).

4.1)  Demander aux enfants s’ils savent ce qui a fait bouger le bonhomme.
Expliquer que :
Nous avons tous de l’énergie issue de nos pensées, sentiments et attitudes ; ces énergies peuvent être positives ou négatives.
Demander à l’élève de citer des exemples de pensées et d'attitudes et leurs conséquences.

EXEMPLES : être ami, pardonner, prier - souligner la grande force de l'énergie des prières faites avec le cœur. À ce moment, l’éducateur peut demander aux enfants de se donner les mains ou de s'embrasser, expliquant que la tendresse est une forme d'énergie.

Jésus utilisait son énergie pour guérir.
Exemple de guérisons de Jésus :
Guérison de la femme courbée, du paralytique de la piscine de Bethesda, de la femme hémorragique, du lépreux, de l'aveugle de Jéricho, de la fille de Jaïre et beaucoup d’autres.

Jésus connaissant l’énergie venant des personnes ; il ne transmettait que de bons fluides avec lesquels il aidait beaucoup de gens et guérissait les malades. Les gens pensaient que Jésus faisait des miracles. Les miracles sont des événements contraires à la loi de Dieu et que nous ne pouvons expliquer. Jésus n'a pas fait de miracles. Il guérissait les gens en utilisant son énergie et beaucoup d'amour. Pour être guéris, les gens devaient avoir la foi et le mériter. C’est pour cela que Jésus disait, "Si tu as la foi» ou «Ta foi t'a sauvé." Jésus guérissait par son regard, par ses paroles, à distance, et par l'imposition de ses mains.

5) Suggestions d’activités :

a) Demander à chacun de faire un vœu, de le noter sur un papier et de le ramener à la maison. Puis, on le collera sur le réfrigérateur, et, avec beaucoup de foi, on transmettra de bonnes pensées et des énergies positives. 
Cette activité est pour que l'enfant se rende compte qu'il a en lui beaucoup d'énergie positive et qu’il peut la transmettre à d'autres.

b) Colorier le dessin et monter le bonhomme suivant le modèle, à l'aide d'agrafes qui s'ouvrent par la partie inférieure.

6) Réunir les enfants pour une harmonisation et la Prière finale.

Bibliographie : Jouer en Apprenant le Spiritisme, v. 1 – et

DIJ.CEEAK - Winterthur

Matériel/ressources:
PC, CD de musique ou accès au lien,
PowerPoint ou images de l’histoire,
bonhomme en papier , laine,
copie de l’activité : bonhomme à assembler, crochets



<< Home                      << fichiers- Français