quinta-feira, 17 de julho de 2014

Les phénomènes spirites et les tables tournantes (Hydesville) pour les enfants

Les phénomènes qui ont eu lieu avec les membres de la famille Fox en 1848 dans le petit village de Hydesville contribuèrent d’une manière décisive à la naissance de nouveaux concepts spiritualistes dans la société de l’époque.
A travers les communications de l’esprit de Charles B. Rosma avec les Fox, s’initia un grand mouvement qui au début se présentait comme un divertissement mais qui, au fil du temps, devint une source d’enquête qui allait dévoiler les mystères du monde des morts.
La médiumnité des deux jeunes filles, Kate et Margareth Fox, fut le point de départ d’une vague de phénomènes qui eurent lieu dans le pays américain avec des répercussions dans le monde entier.

Avec ce travail, les intéressés trouveront des informations sur divers faits importants dans la vie de la famille Fox. Chaque thème est accompagné de figures toutes simples qui représentent les faits. Entre temps, dans certains cas, les textes et les figures expliqueront d’une façon scientifique les événements médiumniques vécus par le groupe.



En 1848 le village de Hydesville situé dans le comté de Wayne dans l’État de New York, à 30 km de la ville de Rochester, était un ensemble de maisons en bois où vivait une population typique d’agriculteurs. 

Dans la cabane en bois où résida la famille Fox pendant quelques années, les pièces étaient réparties de la façon suivante : Le salon, la cuisine et le garde-manger se trouvaient au rez-de-chaussée ; La chambre des parents et celle des jeunes filles se trouvaient au premier étage ; La salle de bain se trouvait à l’extérieur et la cave où était conservé divers matériel de la famille était située au sous-sol.


Deux familles occupèrent la maison avant les Fox: les Bell de 1844 à 1846 et les Weckman qui y résidèrent pendant quelques mois en 1847. Elles assistèrent à de mystérieux phénomènes pendant leur séjour dans la maison et cela fut la raison de leur départ. Les Fox n’arrivèrent que le 11 décembre 1847.

La Famille Fox 

Elle était formée par John et Margareth Fox, leurs deux filles Kate de 11 ans et Margareth de 14 ans et 5 autres enfants ; Leah Undehill, professeur de musique, résidant à Rochester; David et Marie Fox vivant dans des villes proches de Hydesville et deux autres enfants dont on ne sait pas grand-chose sauf que l’ainé mourut à l’âge de deux ans.





Les Phénomènes

Les étranges bruits qui ont fait fuir les locataires qui ont précédé les Fox commencèrent au début de l’année 1848. Des coups, des craquements de bois, des bruits de pas de personnes invisibles venant de divers points de la maison, bruits d’objets tombant du plafond, étaient entendus par tous sans raison apparente. La conclusion évidente était que la maison était possédée par le démon.

31 mars 1848 


 Ce jour-là les bruits devinrent plus intenses. John et son épouse Margareth commencèrent à enquêter à nouveau leur origine sans résultat. Mais un fait étrange changea tout. Kate, en voulant faire une plaisanterie d’enfant défia l’être invisible en lui demandant de répéter les sons qu’elle produisait. Elle frappa des mains et des bruits semblables se firent entendre. A la surprise de tous Mme Fox, désormais plus sûre d’elle demanda l’âge de chacun de ses enfants ce à quoi elle reçut la réponse à travers un nombre de coups correspondant à l’âge de chacun d’eux. Elle demanda également qui était le responsable de ces perturbations, comment était-il décédé, etc. Elle demanda que les réponses fussent transmises à travers un coup pour dire « OUI » et deux coups pour dire « NON ». Ainsi commença un important dialogue qui marqua l’histoire.

La date du 31 mars 1848 fut marquée comme étant la date à laquelle se produisit la première communication télégraphique faite par les esprits.

Les coups et les lettres de l’alphabet


Le premier dialogue entre l’esprit communiquant et Mme Margareth se fit d’une façon rudimentaire où les questions étaient formulées et les réponses venaient à travers deux coups qui signifiaient une confirmation et un coup pour la négation. Mais après quelques jours de dialogue, un nommé Isaac Post, demeurant dans la ville de Rochester, utilisa une nouvelle méthode qui consistait en l’application d’un nombre de coups qui correspondaient à la position de la lettre de l’alphabet, c’est-à-dire pour la lettre « A » un coup, pour la « B » deux coups et ainsi de suite.

Dès lors on commença à avoir des détails sur l’esprit de Charles B. Rosma...

Excavations



Le 1er avril, suite aux informations fournies par Charles Rosma, des excavations furent mises en marche dans le sous-sol de la maison dans le but de confirmer l’existence du soi-disant cadavre de cette personne morte quatre ans plus tôt…

Les excavations réalisées après la nuit du 31 mars 1848 ne donnèrent pas le résultat attendu qui confirmeraient les informations données par Charles B. Rosma.  Seulement en 1904 l’un des murs de l’ancienne cave s’écroula en laissant apparaître un squelette humain prouvant ainsi définitivement les questions qui s’étaient posé cinquante six ans plus tôt…


Rochester


Suite à la commotion dans le village de Hydesville, bouleversé par le harcèlement que les phénomènes de la maison étaient en train de provoquer dans les alentours, les parents de la famille Fox décidèrent d’envoyer leurs deux filles à la ville de Rochester où vivait Leah, leur fille aînée. Là, sans aucun doute, pensaient-ils, elles seraient plus sûres. Mais voici ce qui arriva quelques semaines après les faits du 31 mars 1848…

Avec l’arrivée des sœurs Kate et Margareth chez Leah à Rochester, les phénomènes commencèrent à se répéter d’une façon similaire à celle ayant eu lieu à Hydesville. Mais les perturbations étaient plus mystérieuses car elles étaient accompagnées de phénomènes visuels, toujours en présence de plusieurs personnes. Rapidement toute la ville fut au courant ce qui provoqua pas mal de confusion aux trois sœurs jusqu’à provoquer l’arrêt définitif des cours de musique que Leah donnait chez elle.



Effrayées par tout ce qui leur arrivait, les trois filles demandèrent à l’esprit responsable des phénomènes de les cesser définitivement.
 L’être invisible, bien qu’à contre coeur, cessa de provoquer les mystérieux phénomènes. 

Mais…


Corinthian Hall

Après avoir demandé l’arrêt des communications spirituelles chez Leah, elles demandèrent à ce qu’elles recommencent en considérant qu’elles étaient d’une grande importance pour l’humanité et qu’elles n’avaient eu aucun droit d’interrompre leurs manifestations.


Seulement les esprits ensuite se prononcèrent en demandant que les réunions publiques fussent organisées dans la plus grande salle de la ville.


 Au début l’idée ne fut pas bien accueillie par tous mais quelques jours plus tard, une fois convaincues, elles participèrent au premier événement public spiritualiste organisé au Corinthian Hall à Rochester.

A l’époque de ces réunions qui eurent lieu pendant presque deux décennies, la grande salle était utilisée par des groupes d’américains abolitionnistes dirigés par Frederic Douglas. 

Les nouvelles sur les phénomènes qui avaient lieu à Rochester se répandirent à travers tout le continent américain et  atteignirent l’Europe. C’est pour cela qu’en 1871 Kate voyagea à Londres où elle participa à de nombreuses réunions publiques.

Ce voyage est considéré aujourd’hui comme le point de départ dans la naissance du Spiritisme en Europe.


http://dij10r.blogspot.com.es/2011/05/aula-fenomenos-espirita-e-as-mesas.html

http://dijsebp.blogspot.com.es

Traduit par M.Christine Matos