terça-feira, 18 de fevereiro de 2014

PLANIFICATION ET PROGRAMMATIONS DE LA CLASSE


  • Planification
Dans les diverses activités humaines, la planification devient de plus en plus importante, ainsi la planification est la prévision méthodique d’une action qui se déchaînera plus tard et la rationalisation des moyens pour arriver à nos fins. La planification se divise en plusieurs étapes, la base de l’action étant systématique, besoin impératif de la vie humaine. 
Nous ne vivons pas au jour le jour sans une prévision de nos activités. D’où la proposition de la planification des activités pour l’Éducation Spirite des Enfants et des Jeunes. La planification est un «guide sûr» pour l’enseignant. Ella aide en évitant des erreurs telles que la routine et 
l’improvisation tout en constituant un moyen sûr pour économiser du temps et de l’énergie. 
En fonction de cela, là on l’on introduit le travail d’éducation pour les enfants et les jeunes apparaît le besoin d’une plus grande implication, un engagement de la part des personnes liées à ce travail qui pourra s’obtenir à travers la «planification participative», c'est-à-dire, un groupe d’enseignants qui travaillent ensemble dans la programmation de la planification des actions.

Tout engagement humain doit être planifié pour une complète réalisation. Plus le travail sera complexe et important, plus grand sera le besoin de planification car comme nous l’avons déjà dit, planifier c’est prévoir les objectifs à atteindre et les recours qui devront être utilisés. 



Puisque nous aurons la responsabilité d’éduquer, à la lumière de la Doctrine Spirite et des enseignements de Jésus, notre tâche aura une influence décisive sur le développement de la personnalité de l’enfant et du jeune. D’où ce grand besoin d’une planification adéquate. 


Phases: 
  • Élaboration = sondage préalable: collecte de données 

              Diagnostic: résultat de ces données 
  •  Exécution = action proprement dite / programmations en développement 

  •  Evaluation = analyse du travail exécuté et des objectifs atteints. 

Une planification permet à l’enseignant de fournir un enseignement plus efficace car une bonne programmation : 

Permet une compréhension des besoins, des capacités et des intérêts de 
l’enfant et du jeune, 

Donne une unité et une continuité dans le travail, 

Permet à l’enseignant de se mettre à jour à temps concernant le contenu 
du cours et les techniques à employer, 

Permet à l’enseignant de sélectionner, d’acquérir ou de confectionner le 
matériel nécessaire, 

Offre une meilleure sécurité à l’enseignant qui conduira mieux le 
groupe. 

Pour que ce soit vraiment efficace, il est nécessaire que la planification présente certaines caractéristiques et conditions : 
► être organisé en fonction des enfants et des jeunes en faisant face à leurs besoins, 
► avoir une continuité, pas d’interruptions ni d’avancements brusques ni de reculs, 
► Avoir une façon graduelle de travailler car chaque expérience se base sur des expériences passées en appliquant aux enfants et aux jeunes de nouvelles expériences, ! 3!
► Être objectif et que le projet soit faisable
► Définir clairement les objectifs initiaux et les objectifs atteints à la 
fin de leur réalisation.
  • Programmation du cours:! 

Questions communes aux enseignants spirites: 
  • Quel est l’objectif que je souhaite atteindre ? 
  • Quel est le matériel ou les recours que je pourrai utiliser ? 
  • Quelles sont les procédures les plus appropriées et dans quelles circonstances devrai-je les utiliser ? 
  • Quel est l’ordre le plus efficace et rationnel des thèmes à traiter ? 

Une PROGRAMMATION répondra à toutes ces questions. 

La programmation constitue un document qui sert à l’enseignant à conduire son travail. 

En planifiant les cours, l’enseignant spirite doit avoir en tête deux questions de base : connaître les possibilités et les difficultés des enfants/jeunes, connaître les comportements qu’ils ont habituellement pour déterminer les changements souhaitables. 

La 1ère question est liée aux aspects suivants: 

► Caractéristiques physiques: âge, sexe, santé, 
► Ressources économiques; 
► Centres d’intérêts; 
► Motivation; 
► Facilité d’apprentissage: contrôle de la lecture, compréhension de ce 
qui est lu, etc. 

La 2ème question traite de l’observation et de la constatation des comportements présentés par les enfants et les jeunes ainsi que la sélection des recours employés pour la modification de ces comportements si nécessaire. 

Il convient de considérer immédiatement les objectifs qui sont les résultats que l’on attend des élèves lorsqu’une situation enseignement-apprentissage arrive à sa fin. 

Le tableau suivant montre clairement les procédures que l’enseignant spirite doit adopter au moment de la programmation d’une classe.
Analysons en premier lieu les objectifs

!Il en existe deux sortes, les objectifs généraux et les spécifiques. Les généraux sont ceux qui peuvent être atteints à plus long terme comme par exemple, comprendre les principes basiques de la Doctrine Spirite. 

Les spécifiques sont des sous-groupes des objectifs généraux qui peuvent être atteints dans une seule classe ou bien après une courte étape de travail, c'est-à-dire, dans un délai plus court et qui peuvent se présenter par exemple de la façon suivante:

● Dire ce qu’est la réincarnation 

● Expliquer la procédure de la réincarnation

Les objectifs spécifiques de chaque classe ou étape courte de travail vont mener à l’objectif ou objectifs généraux d’une unité d’enseignement. 
Tout doit fonctionner dans la programmation des classes, d’une façon cohérente et séquentielle afin d’obtenir, de façon régulière, les meilleurs résultats, et compenser ainsi les efforts réalisés. 
Une fois que les objectifs généraux de l’unité auront été déterminés ainsi que les spécifiques à chaque classe, l’enseignant devra traiter un autre aspect de grande importance qui est la délimitation du contenu (le sujet qui sera traité). 

QUE SIGNIFIE CONTENU? 
Le contenu c’est ce que l’éducateur enseigne en fonction des objectifs généraux et spécifiques de son travail. 

Par exemple: Si l’objectif spécifique d’une classe est d’expliquer la procédure de la réincarnation – le contenu pourrait être déterminé de la façon suivante : notion de procédure ; concept de réincarnation ; facteurs qui ont une influence dans la procédure de la réincarnation liés à la loi de cause et effet. 

Caractéristiques: 

“La programmation doit être élaborée du simple au compliqué, du concret 
à l’abstrait – il s’agit de suivre une direction cohérente des contenus 
d’apprentissage comme l’ont fait Jésus et Kardec. » 
(Fédération Spirite Brésilienne) 

Le contenu de ce travail doit être en accord avec les réalités de la tranche d’âge des enfants et des jeunes qui vont le suivre ainsi que le niveau de connaissances de la doctrine du groupe

Profile du groupe: 

 Pour l’élaboration des contenus qui seront abordés, il est indispensable de connaître le groupe qui suivra les cours :  

► Tranche d’âge, 
► Niveau de connaissance doctrinaire, 
► Niveau socio-économique, 
► Activités sociales auxquelles les élèves participent. 

Recours pour l’élaboration: 

► Oeuvres de base de la Doctrine Spirite et oeuvres secondaires 
► Curriculum pour les Ecoles d’Evangélisation Spirite des Enfants et des Jeunes – FEB 


Convenance: 

 Le niveau de profondeur, la façon d’aborder les thèmes et le langage doivent être appropriés au niveau de maturité du groupe. 


Considérations finales: 

L’enseignant spirite devra, au moment de faire son plan/schéma de la classe, vérifier le type de classe, le sujet à traiter, le matériel qui sera utilisé, en ayant en tête toujours qu’une «bonne
programmation de la classe» est celle qui regroupe les besoins de base et les besoins
généraux de chaque groupe, de chaque Centre Spirite, en considérant pour!base les principes de l’Evangile et de la Doctrine Spirite. 


Traduit par M.Cristina Matos.




<< Home       <<Français-Fichier